Skip to content Skip to footer

Nos jolies coccinelles ūüźě

Présentation du kit

Au retour des vacances de printemps, nous avons eu la chance de recevoir avec les petits chats, le kit complet d’√©levage de coccinelles de chez biotop.

J’ai fait le choix de les mettre dans un terrarium un peu plus grand afin que tous les √©l√®ves puissent observer en m√™me temps avec des grosses loupes adapt√©es, mais il est tout √† fait possible de les mettre dans la pot loupe fourni avec le kit. Nous avons positionn√© une feuille en haut que nous avons trou√© avec de tout petits trous. Sachez que malgr√© les petits trous, il est tout √† fait possible de retrouver quelques larves se baladant tranquillement EN DEHORS du terrarium ! Mais promis… Cette √©tape ne dure pas trop longtemps, nous avons retrouv√© seulement 4 fugueuses.

Pour compléter mon kit, je me suis procurée ces petites figurines qui sont parfaites pour travailler sur le cycle de vie des coccinelles en classe. Elles sont composées des 4 étapes du cycle : oeufs, larve, chrysalide, coccinelle adulte.

D’accord, mais concr√®tement, j’ai fait quoi avec mes √©l√®ves ? Et biens figurez-vous que l’√©levage √† √©t√© observ√©, travaill√© avec non pas une classe, mais 4 classes.

 

Avec ma classe de TPS

Nous avons observ√©, beaucoup. Les √©l√®ves arrivaient le matin, puis ils allaient chercher de suite les loupes avant m√™me de poser leur √©tiquette pr√©sence. Ils ont beaucoup observ√©, regard√© les larves bouger. Lorsqu’elles se sont transform√©es en chrysalide, l’attraction √©tait moins pr√©sente, forc√©ment, √ßa ne bouge plus pendant quelques jours. Mais quand les coccinelles adultes sont sorti, autant eux que moi, nous √©tions bloqu√©s devant le terrarium ! Nous en avons profit√© pour travailler sur nos petites b√™tes en art visuel !

Allez, je vous mets les petites étapes à faire avec vos loulous pour faire ça :

  • Un fond fait en acrylique bleu et au rouleau. Nous avons fait des m√©langes de plusieurs teintes de bleus. Les √©l√®ves prenaient les rouleaux et mettaient les diff√©rentes teintes un peu partout.
  • La feuille est r√©alis√©e sur du papier buvard. Ils ont appliqu√© des groupes de vert clair et vert fonc√© un peu partout, tout en observant l’encre s’√©taler petit √† petit. La d√©coupe de la “feuille” dans la feuille a √©t√© r√©alis√© par les ATSEM ou moi.
  • Le corps noir des coccinelles, ainsi que la t√™te (d√©coup√©s avec le cutter circulaire trouv√© chez 10doigts) ont √©t√© peint avec des tampons et de l’acrylique noir. Les √©l√®ves devaient “tapoter” dessus pour recouvrir tout le blanc.
  • Pour les pattes, les √©l√®ves ont roul√©s des bouts de cr√©pon noir entre leurs mains. Elles ont √©t√© plac√©es avec eux au fur-et-√†-mesure.
  • La carapace de la coccinelle a √©t√© faite avec de la mousse √† raser et de l’encre rouge. Les √©l√®ves ont m√©lang√© les deux ensemble, puis on a pos√© la carapace au dessus en appuyant d√©licatement (oui d√©licatement…….) dessus afin que le transfert se fasse correctement. Ensuite, nous avons attendu un peu que cela s√®che, et nous avons pass√© une r√®gle dessus pour enlever le surplus de mousse. La carapace a √©t√© d√©coup√© en deux par les ATSEM ou moi.
  • On finalise notre coccinelle en y mettant nos petits points au dessus. Les √©l√®ves ont simplement pos√©s des gommettes sur chaque c√īt√©.
  • Et enfin, nous venons poser nos yeux mobiles au niveau de la t√™te. Les √©l√®ves ont choisi ceux qu’ils voulaient et les ont plac√©.

Tout l’assemblage final est r√©alis√© par les ATSEM ou moi, les √©l√®ves ont choisi ou positionner leur coccinelle.

Tout ce travail nous a pris 3 à 4 semaines, le temps de faire passer tous les loulous sur chaque étape.

En décloisonnement avec les deux GS

Pour les deux classes de GS, j’ai r√©alis√© un petit cahier reli√© contenant toutes les s√©ances qu’on allait vivre. Chaque petit groupe avait une s√©ance par semaine, ce qui explique l’√©volution “rapide” de leurs observations.

Mon cahier coccinelle GS

  • S√©ance 1 : Nous d√©couvrons le terrarium et les insectes qui se d√©veloppent dedans. Nous faisons des hypoth√®ses ensemble sur ce qu’elles sont, ce qu’elles mangent etc. On √©crit ce qu’on pense. Puis, ils dessinent ce qu’ils observent dans le terrarium. Ce qu’ils voient. A ce stade, ce sont des larves de coccinelles.
  • S√©ance 2 : Lors de la deuxi√®me s√©ance, nous travaillons avec les cartes langages et les figurines du cycle de la vie des coccinelles, nous √©voquons les diff√©rentes phases. Les √©l√®ves collent la bonne √©tiquette au bon endroit (un mod√®le se trouve au tableau en cas de besoin). Puis, ils dessinent ce qu’ils observent, ce qu’ils voient. A ce stade, nos petites larves se transforment en chrysalide.
  • S√©ance 3 : Lors de cette derni√®re s√©ance, les √©l√®ves doivent remettre dans l’ordre les diff√©rentes phases du cycle de vie de la coccinelle. Ils d√©coupent les images puis les replacent au bon endroit. Pour ceux qui terminent rapidement, ils peuvent r√©√©crire en-dessous de chaque photo le nom de la phase. Puis, ils dessinent ce qu’ils observent √† nouveau. A ce stade, les coccinelles adultes sortent de leur chrysalide.
  • Bonus : les √©l√®ves doivent dessiner leur coccinelle en grand. En faisant attention aux points (nous n’avons eu que des coccinelles √† 2 points), aux nombres de pattes, etc.

Il y a surement des choses √† revoir, des id√©es √† perfectionner et n’h√©sitez pas √† faire des retours en commentaire.

Lors de la venue des CE2-CM2 pour la lecture aux TPS

Alors non, ce ne sont pas des s√©ances √† proprement parl√© que j’ai r√©alis√© avec les grands. Mais comme ils viennent quotidiennement dans la classe, j’ai voulu les mettre dans le projet √©galement. Ils ont d√©couvert le terrarium, ils ont observ√© puis ils ont √©galement fait des hypoth√®ses √† l’oral. Lors de la premi√®re s√©ance, je leur ai demand√© de se renseigner, de chercher ce que √ßa pouvait √™tre. Et lors de cette premi√®re semaine, ils ont fait des all√©s-retours dans ma classe et aux sorties pour me dire “Oh moi je sais ! J’ai cherch√© sur internet ! C’est un insecte parce qu’elle a 6 pattes.” ; “C’est des fourmis !” ; “J’ai trouv√©, c’est des cafards !!”. Bon… J’ai gard√© le secret toute la semaine et ce qui m’√©tonne grandement c’est qu’ils n’aient pas demand√© √† mes petits, ils auraient eu la r√©ponse d’office. Enfin… ils auraient du comprendre que “cocooodine” √©tait en fait “coccinelle” ahah.

En fin de semaine, l’enseignant et la classe enti√®re est venue pour avoir enfin la r√©ponse. Seul 3 des 22 √©l√®ves ont trouv√© ce que c’√©tait. Ils √©taient tr√®s √©tonn√© de savoir que les coccinelles √©taient comme √ßa avant leur transformation finale.

Les semaines suivantes, ils ont simplement observ√© lors de leur venues, je leur mettais √† disposition les cartes langage et les figurines afin qu’ils puissent mieux se repr√©senter les phases. Et comme les TPS, √† chaque entr√©e dans la classe, c’√©tait les coccinelles qui √©taient les premi√®res observ√©es.

Conclusion

Ce projet a √©t√© merveilleusement bien accueilli, aussi bien au niveau des enfants que des adultes. Il m’a permis de voir autrement les √©levages en classe, mais toujours en choisissant correctement et au mieux pour le bien-√™tre des animaux. Je conseille vraiment de le faire au moins une fois, il est tr√®s facile √† mettre √† place et √† entretenir.

La remise dans la nature est compl√®tement possible contrairement √† d’autres insectes. D’ailleurs, je vous laisse avec une petite photo de notre remise en libert√©.

Leave a comment

%d blogueurs aiment cette page :