Outil de langage

Ah ! Le retour de la TPS après un moment d’absence sur le blog.

Cela fait un moment que je veux vous présenter l’outil de travail essentiel de mes petits chats…

Mais arrivant sur le poste à la rentrée, l’ancienne collègue n’avait pas commandé le matériel nécessaire. Il a donc fallu que j’attende mon carton de commande jusqu’en décembre. D’où cette présentation assez tardive de mon cahier de vie !

Je me suis encore beaucoup inspirée du boulot fait avec ma binôme que j’avais lors de mon année de PES. Un cahier de vie c’est bien, mais un cahier de langage c’est encore mieux !

Etant donné que mes cahiers sont arrivés tardivement, j’ai dû rattraper les deux premières périodes moi-même. Avec des photos de tout ce que mes petits chats ont fait avec moi depuis le début. J’ai moi-même écrit les résumés, les explications sous chaque photo.

Mais depuis la rentrée de janvier, c’est à eux de travailler ! Je mets en place chaque semaine, une page avec les activités réalisées en classe. Je prends un moment avec chacun, chaque semaine.

Le but de ce moment ?

Avoir un moment privilégié avec chacun

En effet, le groupe classe grandissant, les moments privilégiés avec eux se réduisent à mon plus grand regret. Dans l’emploi du temps, je m’occupe de ces cahiers le vendredi matin, pendant qu’ils sont en ateliers autonomes. Je les appelle un par un et ils viennent s’installer à côté de moi. C’est bien le seul « atelier » qui les attire TOUS.

C’est à eux de raconter ce qu’on a fait

Et oui, le but premier de ce cahier c’est le langage. Mon rôle est simplement de montrer l’image et de leur demander ce qu’on a fait à ce moment. Ensuite, c’est à eux de jouer. Certains vont me faire des belles phrases, en me disant exactement ce que j’attends, d’autres vont me dire des mots. C’est là que j’entre encore en jeu, sous forme de dictée à l’adulte, je note en dessous de la photographie les phrases, les mots. En les corrigeant lorsque le mot est mal prononcé. Sur un des exemples choisis, on peut voir qu’un élève a dit « ité » pour « motricité », je le corrige donc à l’oral, et je note le mot également en dessous.

Mais la TPS, au niveau langage c’est un peu le souci… On peut se sentir un peu seul face aux non réponses… Alors parfois, un petit chat va juste me montrer un élément de la photographie. Je comptabilise ça comme un gros progrès déjà. Alors je note « A. me montre le puzzle ».

Ils développent du vocabulaire et pour certains le langage

Comme je l’expliquais sur le point précédent, je corrige les mots quand il est nécessaire. Du coup, cela les oblige à entendre le mot correctement prononcé. J’ai pu voir sur certains cahier l’évolution de cette prononciation, l’augmentation du vocabulaire demandé en peu de temps. Sur un des deux cahiers sélectionnés, je vous ai mis un élève qui refusait de me parler depuis le début de l’année. Et depuis l’installation de ce système… Il me fait enfin découvrir sa voix ! Alors c’est des petites choses, mais encore une fois, j’ai appris depuis septembre à me contenter de peu. Car peu pour moi, veut aussi dire énorme pour eux !

Travailler sur ce qu’on a fait ultérieurement

Pour des petits chats de deux ans, ce qu’on a fait la semaine précédente est déjà oublié parfois… Alors en plus de développer le langage, nous travaillons sur la mémoire à l’aide des photographies. « Ah oui ! On a fait ça la dernière fois ! ». Ça leur permet également de me ressortir des consignes données lors des différentes séances. (Bon, évidemment, ce n’est pas le cas de mes 16 élèves, vous vous doutez bien. Mais je ne perds pas espoir pour la suite de l’année).

Permettre aux parents de voir la totalité des ateliers (en plus de Klassroom)

En arrivant sur cette école, on m’avait dit « Les cahiers de vie, ça fonctionne pas dans des endroits comme ça ». Alors oui, peut-être.. Mais j’ai envie d’y croire et d’essayer ! Alors les cahiers sont partis pour la première fois dans les familles le jour des vacances… Je ne sais pas encore si je vais tous les revoir, s’ils seront en bon état, si certains auront joué le jeu pour ajouter des photos des vacances… Mais on verra ! J’ai demandé aux parents d’en prendre grand soin, je leur ai dit que s’ils voulaient mettre des moments de leurs vacances ils en avaient le droit et que c’était avec grand plaisir. Alors bon… Cela permet aux parents de voir ce que les enfants ont fait en classe, ce qu’ils sont capables de dire comme mots, comme phrases, de voir leur évolution. Et ça c’est pour moi très important.

En attendant, grâce à Klassroom, j’ai déjà eu un retour sur ce cahier de vie : « Merci beaucoup pour vos efforts, le cahier de vie est très agréable à regarder… Ça se voit que c’est fait avec amour. ». Comment vous dire que ce message m’a rendu tellement fière ! Fière de voir que malgré tout, j’aurai eu un retour de ce genre.

Après validation de ma conseillère pédagogique, je trouvais important de prendre le temps d’écrire cet article car le cahier de langage est essentiel en maternelle et surtout dans les classes de TPS ou PS.

Voilà, en espérant que cet article vous aidera et qu’il sera utile.

N’hésitez pas, si vous avez des questions sur quoi que ce soit, si vous voyez des coquilles. On reste là si besoin!

Nina

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :